chauffeur à paris

Les meilleurs véhicules pour chauffeur VTC

Indépendant ou salarié dans le métier de chauffeur privé, votre outil de travail n’est autre que votre véhicule. Il est indispensable de garder en tête que la réglementation liée aux véhicules de transport avec chauffeur est le premier facteur à prendre en compte au moment de l’achat (ou LLD ou LOA) du véhicule. Une fois cela vu, il est intéressant de considérer d’autres éléments. Quelle est la gamme de services proposés en tant que VTC ? Les trajets effectués s’effectuent principalement sur de courtes ou longues distances ? Recherche-t-on un véhicule électrique, hybride, classique (moteur thermique) ?

 

Quel véhicule pour quelles prestations de VTC ?

De nombreux professionnels du transport privé ont des affinités pour un ou plusieurs modèles (et marques) de véhicules. Cet outil indissociable du métier de chauffeur, qu’est la voiture se décline presque à l’infini ! Cependant, on choisit son véhicule professionnel, surtout en fonction du service que l’on propose.

Par exemple, les VTC spécialisés dans les prestations de transferts entre aéroports, gares et centres-ville ou domicile des clients, ont une contrainte principale… Travailler avec un véhicule dont le coffre est suffisamment spacieux pour contenir les bagages (parfois nombreux) des passagers.

Les VTC dont le corps de métier s’articule autour de prestations dites « haut de gamme », seront davantage concernés par des véhicules aux lignes élégantes, ainsi qu’à un niveau de confort très élevé. On entend par confort : la qualité des assises évidemment, mais aussi les options présentes à bord. Les accès wifi dans l’habitacle, les vitres teintées, l’air conditionné, la qualité sonore délivrée par le dispositif son intégré au véhicule, le silence présent à l’intérieur du véhicule lors des trajets… Telles peuvent être les exigences recherchées par les clients.

 

Courts ou longs trajets effectués par le VTC ?

La teneur des trajets, leur durée, permet d’aiguiller les choix dans le processus d’achat de véhicule professionnel pour chauffeur privé. Cette question ouvre aussi le débat sur les moteurs et carburants… Les VTC dont l’activité se concentre exclusivement en zone urbaine peuvent avoir à cœur de travailler à l’électrique. À l’inverse, celles et eux qui ont davantage de courses à réaliser sur de longues distances, préfèrent des moteurs diesel ou sans plomb. C’est aussi aussi que l’on peut opter pour des véhicules hybrides. Il est vraiment question d’affinités, de stratégie, et de politique personnelle !

 

La réglementation relative aux VTC conditionne le choix du véhicule

Car on ne peut couper aux exigences de la loi, le véhicule à usage de VTC doit être conformes à plusieurs points :

Les dimensions minimales du véhicule à usage de VTC doivent être les suivantes : 4,5 mètres de long au minimum, 1,70 mètres de large au minimum.

La capacité d’accueil dans l’habitacle : entre 4 et 9 passagers, conducteur compris.

Le moteur : 84kw de puissance au minimum

Ces contraintes laissent tout de même un grand choix pour décider du véhicule.

 

Selon vos services : les meilleurs véhicules à usage VTC

De façon tout à fait impartiale, et au regard des diverses études menées, trois modèles de véhicules sont particulièrement plébiscités à travers les activités de VTC :

La Peugeot 508, qui avec sa motorisation pouvant atteindre 200 chevaux, représente un rapport qualité/prix ultra performant.

Arrive ensuite la Mercedes Benz Classe E. Avec ses (jusqu’à 525 chevaux !), un design épuré et un intérieur aux lignes ultra épurées, cette berline achève de nous convaincre par ses connotations luxueuses, sans ostentation.

Plus surprenant en matière de standing, mais non moins efficace, la Renault Clio IV, se place en troisième position des véhicules les plus employés pour mener une activité de VTC. En version break, peu de chances de se tromper : ergonomie, confort, discrétion.

 

L’essentiel

En tant que chauffeur privé, le plus important à garder en tête, est qu’il est crucial de pouvoir conduire dans le plus confort et en sécurité. Passer parfois plus de 10 heures au volant chaque jour, demande d’être installé le mieux possible. D’autres éléments sont intéressants à considérer par ailleurs. La facilité d’utilisation du véhicule, son ergonomie (hauteur des marche-pied, ouverture du coffre, superficie du pare-brise, options diverses…).

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.